Farine d’avoine

L’utilisation de l’avoine dans l’alimentation est surtout d’origine anglo-saxonne ou nord-européenne.

Elle concerne les flocons d’avoine, le gruau, le porridge, et la farine pour de multiples usages.

On peut acheter en vrac le son, la farine, les grains entiers ou concassés et les flocons d’avoine (de différents types). La farine d’avoine (ou des flocons moulus) peut remplacer en tout ou en partie la farine de blé dans de nombreuses préparation (pain, tartes, gâteaux, pizza…)
En dosage, compter pour 1 tasse de farine blanche, on utilisera 1 tasse de farine d’avoine (ou 1 et demie de flocons moulus).

En Écosse, où le sol trop pauvre ne permet guère de cultiver le blé, l’orge ou le seigle, l’avoine fait partie de l’alimentation, chose que les Anglais considéraient jadis avec une certaine hauteur, comme en témoigne cette entrée dans un réputé dictionnaire de 1755 : Avoine : céréale que les Écossais consomment, mais que les Anglais ne donnent qu’à leurs chevaux. Les Écossais auront ce mot, qu’ils n’hésitent pas à reprendre aujourd’hui : Voilà pourquoi l’Angleterre a de si bons chevaux et l’Écosse, des hommes aussi admirables!.

Il semblerait que, ne contenant pas de gluten mais une autre molécule proche (avénine), elle soit déconseillée en cas d’intolérance au gluten.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *